Conclusion

IV.CONCLUSION


La cataracte relève de mécanismes et de facteurs de risques multiples aboutissant à une perte de transparence du cristallin liées à des perturbations des phénomènes d'oxydo-réduction, de la régulation de l'homéostasie et de l'accumulation de métabolites. Les facteurs nutritionnels, tels la vitamine E, la vitamine C, les caroténoïdes, le sélénium, identifiés par des données expérimentales et épidémiologiques n'apparaissent pas au premier plan de la cataractogenèse, mais peuvent y contribuer.

Les facteurs environnementaux ne sont donc pas des facteurs négligeables dans l'apparition et l'évolution de la cataracte. D'autres études sont cependant nécessaires pour corrober les données actuelles, annihiler les contradictions et établir des relations plus précises avec les différents types de cataracte.

 

flechedr04

[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Nutrition] [Régime] [Vitamine C] [Oméga 3] [Glucosamine] [Cataracte] [Magnesium] [Policosanol] [Probiotiques] [Selenium] [Silicium] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Liens]