Fièvre et grippe

 Fièvre et grippe

La fièvre est un symptôme à ne pas négliger : elle correspond à la période d'invasion d'une maladie, qu'il s'agisse d'une maladie infantile, d'une affection respiratoire ou de la grippe.

A chaque fois que les modalités sont identiques, la fièvre appelle les mêmes remèdes.
Nous verrons donc successivement "les remèdes de fièvre et d'invasion de la grippe sans douleurs généralisées" et "les remèdes de fièvre et d'état de la grippe avec douleurs généralisées".

La FIEVRE est un symptôme qui témoigne d'une réaction de l'organisme à une agression d'origine virale ou bactérienne. Elle reflète la mobilisation glandulaire et l'augmentation des combustions métaboliques. La fièvre est donc un bon signe qui est à surveiller et qu'il y a lieu de respecter tant qu'elle reste dans les limites du raisonnable.

Sachons :

- qu'une température de 38°C favorise la réaction de défense. En effet, l'organisme en augmentant sa température, empêche le virus de se multiplier;
- qu'une très forte température doit être maîtrisée car elle provoque maux de tête, sueurs abondantes, fatigue. Cela peut aller jusqu'à la défaillance cardio-vasculaire;
- qu'une brusque montée de température chez le jeune enfant peut être responsable de convulsions;
- que la fièvre prolongée peut entraîner de la déshydratation liée à la transpiration et à la perméabilité de la peau à l'évaporation.

En conséquence, nous recommandons :

- de donner beaucoup à boire et plus que la soif ne l'exige car la boisson est avant tout destinée à compenser l'eau transpirée mais aussi à assurer une fonction satisfaisante des reins, voie privilégiée d'élimination des toxines métaboliques et microbiennes;
- de maintenir la température dans des limites raisonnables en veillant à ce que la température de la chambre soit proche de 20°C, en donnant des bains d'un quart d'heure à une température inférieure d'un degré à celle du corps et en refroidissant l'eau progressivement jusqu'à 37°C;
- de placer des humidificateurs aux radiateurs et d'ajouter à l'eau 50 à 75 gouttes d' AROMA 13®;
- de recourir à l'avis du médecin, ainsi qu'aux médicaments fébrifuges en cas de nécessité.

La GRIPPE est due à des virus contre lesquels notre organisme s'immunise momentanément car ces virus ont la particularité de se modifier au cours du temps.

Les remèdes de fièvre et d'invasion de la grippe sans douleurs généralisées:

Dès les premiers symptômes,

Prendre :

OSCILLOCOCCINUM®, sucer une dose-globules, répéter éventuellement deux à trois fois à six heures d'intervalle, puis de douze en douze heures pendant deux à trois jours.


Associer :

avec l'unitaire qui correspond le mieux aux modalités, à raison de 3 à 5 granules deux à quatre fois par jour.

Espacer les prises avec l'amélioration.

ACONITUM NAPELLUS 30K : si la fièvre est élevée, à début brusque avec frissons, peau sèche et soif, le vent du nord et les gelées doivent y faire penser. L'angoisse du malade peut être communicative au point de justifier l'appel au médecin vers minuit. Si le malade se réchauffe et que des sueurs surviennent, l'indication d'ACONITUM NAPELLUS cesse au profit le plus souvent de BELLADONNA;


BELLADONNA 30K : si la fièvre est élevée, à début brusque avec transpiration des parties couvertes, la figure congestionnée irradie la chaleur; le mal de tête est battant. Le sujet réclame le calme car il est hypersensible au bruit, à la lumière, aux secousses. Présence d'abattement et de petits spasmes;

APIS MELLIFICA 9CH : si la fièvre est à début rapide, vers 15 heures, la peau sèche et chaude alterne avec des transpirations. Absence totale de soif. C'est le remède des maladies aiguës survenant au retour d'un séjour à la mer. En cas de céphalées intenses, de douleurs à la nuque, appeler le médecin sans tarder;


FERRUM PHOSPHORICUM 30K : si l'apparition de la fièvre est insidieuse, en général chez un enfant pâle, fatigué, l'enfant poursuit ses jeux et ce sont des rougeurs passagères aux joues qui alertent la maman. La température oscille aux environs de 37,5°C - 38,5 °C, au plus. Ce sont des enfants sujets aux otites, aux saignements de nez. Possible récidive passagère d'énurésie qu'une petite toux sèche peut provoquer.

Autres remèdes de fièvres, selon la périodicité ou la cause:

CHINA SUCCIRUBRA 7CH : ce remède reproduit la fièvre du paludisme; indiqué si la fièvre est intermittente souvent un jour sur deux et jamais la nuit. Frissons, chaleur, sueurs avec soif se succèdent;


NUX VOMICA 30K : si en se découvrant, la fièvre est accompagnée de frissons donnant la chair de poule; indiqué aussi en cas d'indigestion fébrile;


CHAMOMILLA 30K : si la fièvre est à la période de la dentition et pour autant qu'une joue rouge et l'autre pâle soient observées au lever et que l'agitation soit calmée si l'enfant est bercé, porté.

Au cours d'épisodes infectieux avec température élevée, il peut s'avérer nécessaire de stimuler la DIURESE.


Les remèdes de fièvre et d'état de la grippe avec douleurs généralisées:

En période d'état, si le traitement homéopathique n'a pas encore été instauré, prendre :
OSCILLOCOCCINUM®, sucer une dose-globules, répéter éventuellement deux à trois fois à six heures d'intervalle, puis de douze en douze heures pendant trois jours, et GAMMADYN Cuivre, 3 ampoules unidoses réparties sur la journée pendant trois jours. Le goût métallique assez prononcé résulte de la teneur en oligo-élément Cuivre, teneur nécessaire à l'activité antigrippale. Pour masquer ce goût, mélanger le contenu de l'ampoule à de l'eau sucrée.

Pour les douleurs et les courbatures, sucer un comprimé d' ANTI GRIPPE Unda®, toutes les deux heures. Au fur et à mesure de l'amélioration, espacer les prises à 3 ou 4 comprimés par jour, pour terminer par un comprimé par jour pendant deux jours.

En l'absence de ces remèdes, si vous disposez d'unitaires dans votre trousse d'urgence, vous ajoutez à OSCILLOCOCCINUM® l'unitaire ou en alternance, les deux unitaires qui correspondent le mieux aux modalités, à raison de 3 à 5 granules deux à trois fois par jour de chaque.

Espacer les prises avec l'amélioration.

EUPATORIUM PERFOLIATUM 30K : si les courbatures sont généralisées, musculaires et osseuses. Sensation que les os sont douloureux. Le mouvement des yeux fait mal et la pression aggrave. Le sujet a soif;


GELSEMIUM SEMPERVIRENS 7CH : s'il y a sensation d'abattement, d'abrutissement, les jambes sont flageolantes. Des tremblements sont ressentis à l'intérieur du corps. Mal de tête et absence de soif caractérisent ce remède;


RHUS TOXICODENDRON 30K : s'il y a des douleurs aux articulations que le mouvement améliore un court moment, le malade se tourne et se retourne dans son lit. La soif est vive et il frissonne dès qu'il se découvre. L'apparition de boutons de fièvre recommande son utilisation, indiqué également pour les suites d'humidité dues au temps, dues aux vêtements imprégnés de sueur refroidie;

BRYONIA 30K : si la fièvre est d'apparition progressive avec soif de grands verres d'eau froide espacés, le malade se couche sur le côté douloureux; il reste immobile. La céphalée est frontale;


ARNICA MONTANA 30K : si le lit paraît trop dur, le malade cherche sa place comme s'il avait des courbatures, mais rien ne l'améliore. Il a le corps froid, le nez froid, mais la tête est chaude. Il demande à être seul et préfère ne pas parler.

En cas de complications au niveau des voies respiratoires, se reporter aux rubriques adéquates et consulter le médecin.

 
  
 Source : L'homéopathie familiale
 
 

[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Histoire] [Répertoire] [Principes] [Méd. homéo] [Diluthèque homéopatique] [Fleurs de Bach] [Utilisation FDB] [Nutrition] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Liens]