Médicaments et pamplemousse

Les interactions médicamenteuses du jus de pamplemousse

Le pamplemousse et son jus peuvent avoir des effets graves, parfois mortels, lorsqu'on les consomme en combinaison avec certains médicaments.

Contexte

La consommation de pamplemousse ou de jus de pamplemousse (frais ou congelé) peut entraîner une augmentation des effets de certains médicaments. Le pamplemousse contient plusieurs substances qui interfèrent avec le métabolisme de certains médicaments par l'organisme.

On sait que ces effets sont causés par la combinaison du pamplemousse et de son jus et de certains médicaments et produits de santé utilisés pour le traitement de certaines affections médicales, notamment les suivantes :

  • angine de poitrine;
  • cancer;
  • dépression;
  • reflux gastro-intestinal;
  • hypercholestérolémie;
  • infections;
  • rejet d'un greffon;
  • anxiété;
  • convulsions;
  • dysfonction érectile;
  • hypertension artérielle;
  • VIH/sida;
  • rythme cardiaque irrégulier;
  • problèmes psychotiques.

 

Les oranges de Séville ou leur jus peuvent avoir un effet similaire à celui du jus de pamplemousse. La plupart des autres agrumes, comme les citrons, les limes, les oranges naturellement sucrées et les tangerines sont considérés comme sans danger. Toutefois, le tangelo, un hybride de pamplemousse, peut également interagir avec certains médicaments.

Découverte

C'est lors d'une expérience visant à étudier l'effet de l'alcool sur le métabolisme des médicaments, que fut découvert l'effet du jus de pamplemousse. Celui-ci dans l’expérience, avait été utilisé pour masquer le goût de l'alcool. Il fut démontré que l'ingestion concomitante de jus de pamplemousse et de nifédipine (un anti-hypertenseur) augmentait de manière significative ses concentrations plasmatiques.

La consommation de jus de pamplemousse peut augmenter de 240% à 900% les concentrations plasmatiques de certains médicaments. De telles augmentations peuvent non seulement générer des effets secondaires importants, mais même aboutir à une issue fatale.

Ce fut le cas d'une intoxication fatale à la terfénadine décrite chez un homme de 29 ans, issue que l'on attribue à la consommation de jus de pamplemousse. La terfénadine est une molécule H1-antihistaminique, utilisé comme médicament dans les rhinites allergiques et autres syndromes allergiques, qui, administré par voie orale, subit un effet de premier passage intestinal et hépatique. L'effet de premier passage est si important que seules des traces de terfénadine se retrouvent dans la circulation systémique. L'activité H1-antihistamine est due à la biotransformation de la terfénadine en métabolite actif. La terfénadine elle-même est cardiotoxique et peut provoquer des arythmies ventriculaires sévères, des torsades de pointe. La réduction du métabolisme de premier passage de la terfénadine, liée à l'ingestion de jus de pamplemousse mène à une augmentation de sa concentration plasmatique, et peut provoquer chez des patients sensibles, de dangereux épisodes d'arythmie.

pamplemousse

Mode d'interaction entre le pamplemousse et son jus et certains médicaments

Le pamplemousse contient certaines substances qui peuvent interférer avec la manière dont l'organisme assimile et transforme par métabolisme certains médicaments. Cette interférence entraîne une augmentation de la quantité de médicaments libérée dans la circulation sanguine, ce qui peut causer des réactions indésirables graves, parfois mortelles.

Une quantité aussi minime qu'un verre de jus de pamplemousse (250 ml) peut entraîner une hausse de la concentration de médicament dans le sang, et les effets peuvent persister durant trois jours ou davantage. Même si l'on boit le jus le matin et que l'on ne prend son médicament qu'avant l'heure du coucher, la concentration de médicament dans le sang peut être modifiée.

Les effets varient selon les personnes, les médicaments et le mode de préparation du jus de pamplemousse. En conséquence, l'augmentation de la concentration de médicament dans le sang est imprévisible, et les effets peuvent être parfois graves.

 

[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Eté] [Hiver] [Géneral] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Nutrition] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Liens]