Rhume

  Le rhume  


 Il correspond à une inflammation des tissus qui tapissent le nez et les voies aériennes supérieures (fosses nasales, rhino-pharynx).


Les muqueuses sont colonisées par des virus ou des bactéries.


Si l'infection reste localisée au nez et à la gorge, c'est un rhume dû à un rhinovirus, si elle est plus généralisée avec des maux de tête et des courbatures, on parlera d'un état grippal dû à un adénovirus ou virus syncitial.

La rhinorrhée (écoulement nasal) et l'obstruction nasale (dûe à l'œdème des muqueuses et à la sécrétion nasale) sont les symptômes à traiter.

Les sympathomimétiques décongestionnent la muqueuse nasale. Ce sont des vasoconstricteurs qui réduisent l'œdème des muqueuses.
En voie topique (oxyméthazoline, xylométhazoline, naphazoline, tramazoline) sous forme de sprays ou de gouttes, ils ne devraient pas être utilisés plus de 10 jours pour éviter toute rhinite médicamenteuse.

Ils peuvent être associés à un antibiotique (framycétine,..) ou à un corticoïde (acétate de prednisolone), lorsque les sécrétions sont purulentes et la congestion importante.

Les décongestionnants oraux (tel la pseudoéphédrine) sont les remèdes les plus efficaces contre le rhume.

Le sérum physiologique (solution isotonique de NaCl à 0.9 % ) permet le lavage des fosses nasales. Enrichi aux oligo-éléments, il renforce et immunise les muqueuses nasales.


Le camphre, le menthol, l'eucalyptus appliqués en baume sur la poitrine décongestionnent et facilitent la respiration.


Les inhalations contenant du thym, de l'eucalyptus, du pin, procurent une sensation immédiate de bien-être et dégagent les sinus.

Les otalgies sont des complications très fréquentes du rhume chez l'enfant. L'obstruction de la trompe d'Eustache donne l'impression d'oreilles bouchées et déclenche la douleur. Sa résolution est en général spontanée et accélérée par la prise de décongestionnants et d'ibuprofène.

Une otite moyenne est la complication majeure du rhume, elle est due à la contamination du liquide présent dans l'oreille par des bactéries (pneumocoques, haemophilus influenzae…)

Les sinus sont des espaces aérés dans les os du crâne, en contact avec, des cavités nasales. Lors d'un rhume, les muqueuses s'enflamment, s'épaississent et produisent un liquide clair qui s'évacue dans les cavités nasales.

Si les muqueuses sont très enflammées, il y a blocage de l'écoulement avec un risque important d'infection secondaire par des bactéries. Les sécrétions deviendront purulentes, provoquant température et douleurs sinusiennes.
 

[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Eté] [Hiver] [Géneral] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Nutrition] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Liens]