Statines

Rôle du coenzyme Q10 dans la myalgie et la myopathie suite à une prise de statines

Comment le CoQ10 agit-il?

Le CoQ10 est une structure liposoluble appelée également ubiquinone du fait de son "ubiquité" ou omniprésence dans presque toutes les cellules de l'organisme. Le CoQ10 est une molécule essentielle à la production énergétique des mitochondries.
Les mitochondries transportent à travers la cellule l'énergie libérée par les processus oxydatifs sous la forme d'adénosine triphosphate (ATP). Le CoQ10 fonctionne comme une enzyme transporteuse d'électrons pour la phosphorylation oxydative au sein de la mitochondrie. Elle remplit donc un rôle clé dans le processus biochimique des mitochondries, qui produisent 95% de l'énergie cellulaire.
La carnitine transporte l’acyl-CoA à travers la membrane mitochondriale; Cet acyl-CoA est transformé par un processus de b-oxydation, libérant l’énergie sous forme de H+. C’est à ce niveau qu’intervient le Co enz Q10 dans la réaction d’oxydo-réduction menant à la formation d’ATP à partir d’ADP;
Par ailleurs, le CoQ10 a également des caractéristiques antioxydatives complexes. Le CoQ10 réduit les radicaux libres et protège la membrane cellulaire contre le stress oxidatif. En outre, il semblerait qu'il intervienne dans la régénération d'autres antioxydants, contribue à  la croissance cellulaire et ralentisse l'apoptose.
Le CoQ10 est un élément organique synthétisé au cours du même processus que le cholestérol. On retrouve ce coenzyme dans des aliments tels que le grain et l'huile de soja, mais il est aussi produit par notre organisme.
 

Effets des statives sur le CoQ10

Les statines permettent une prise en charge efficace de l'hypercholestérolémie et une diminution du risque cardiovasculaire général. Elles inhibent l'activité de la HMG-CoA réductase, c.-à-d. l'enzyme hépatique à la base de la production du cholestérol. La CoQlo étant synthétisée au cours du même processus biosynthétique que le cholestérol, il est logique que les statines aient également un effet inhibiteur sur la production de CoQ,o. La diminution du taux de CoQ10 plasmatique suite au traitement par statines est bien documentée. En revanche, des doutes subsistent quant à l'effet des statines sur les concentrations tissulaires en CoQIo.
Une étude prospective récente de Rundek et al a ainsi montré que la concentration sanguine en CoQ10 des patients souffrant d'hypercholestérolémie était diminuée de 520% (p < 0,001) après un traitement de 30 jours par atorvastatine à fortes doses (80mg/j). Les chercheurs ont même observé une baisse significative du taux de CoQio dès 14jours de traitement (p < 0,001).
Une étude en double aveugle, contrôlée contre placebo, de Ghirlanda et al a mis au jour une diminution des taux de CoQ10 plasmatiques d'environ 300% chez des volontaires sains traités durant un mois par simvastatine ou pravastatine (20mg/j). Chez des patients souffrant d'hypercholestérolémie, cette diminution est d'environ 50% (par rapport à 17% avec un placebo) après un traitement de trois mois par ces médicaments. D'autres études ont également montré que le traitement par statines entraînait une réduction du taux circulant de CoQ10.
Conséquences cliniques d'un CoQ10 diminué suite au traitement par statines
Dans la mesure où le CoQ10 joue un rôle essentiel dans la production énergétique au sein des mitochondries, il est possible que le traitement par statines ait des effets néfastes sur le fonctionnement des mitochondries en raison de la diminution des taux de CoQ10 dans l'organisme. De Pinieux et al ont étudié ce phénomène chez 60 patients souffrant d'hypercholestérolémie. Ils ont constaté que les 40 patients sous statines présentaient des concentrations sériques en CoQ10 significativcment plus faibles, ainsi qu'un rapport lactate sur pyruvate (test de dysfonctionnement mitochondrial) supérieur par comparaison aux 20 patients ne recevant pas de statines.

Ces résultats semblent indiquer que les statines favorisent le dysfonctionnement mitochondrial. C'est ce dernier mécanisme qui pourrait être à l'origine des effets secondaires des statines, à savoir les myalgies et les myopathies.
Une étude randomisée en double aveugle sur 41 patients souffrant de douleurs myopathiques suite à un traitement par statines a révélé qu'un apport de 100mg/j de CoQ10 durant 30jours permettait une nette amélioration du point de vue des douleurs (p < 0,001). Les patients recevaient 4001U de vitamine E ou 100mg de CoQ10 parjour. La vitamine E a permis de soulager les douleurs de 3 patients sur 20, alors que la CoQ10 a eu un effet positif sur les douleurs de 18 patients sur 21 (p < 0,001). Cette étude apporte donc des arguments prometteurs quant au potentiel des suppléments de CoQ10 pour soulager les douleurs myopathiques résultant du traitement par statines.
Les suppléments de CoQ10 (300mg/j) se sont également révélés intéressaires pour ce qui est de l'incidence sur d'autres effets secondaires possibles du traitement par statines, notamment l'amélioration d'un certain nombre de paramètres de la fonction diastolique du ventricule gauche. C'est ce qui ressort de l'étude Marc Silver et al. Dans la première phase, celle-ci s'est penché sur les effets du traitement I statines sur les taux de cholestérol total et de LDL-C chez 14 patients pendant 3 à 6 mois. Dans ce groupe, les chercheurs ont ensuite traité 9 patients manifestant une détérioration des paramètres diastoliques. Un effet positif des suppléments CoQ10 sur au moins l'un des paramères de la fonction diastolique a été observé chez 8 de ces 9 patients
Ces études donnent dès lors à penser que l'élimination de la carence CoQ10, causée par l'usage de statines permettrait de soulager ou supprimer les effets secondaires (cardio)myopathiques des statines. D'autres études seront nécessaires pour confirmer l'efficacité de l'association de CoQ10 aux statines. 

 

Source : Pharmasphère, 103, nov-déc 2005, Rôle du coenzyme Q10 dans la myalgie et la myopathie suite à une prise de statines, par le Dr Patricia Arnouts.

[Home] [Nouveautés] [Conseils] [Eté] [Hiver] [Géneral] [Aroma] [Phyto] [Homéopathie] [Nutrition] [Vétérinaire] [Para] [Législation] [Liens]